Annonce de la possibilité de financement Canada-Europe : milieux de vie intelligents adaptés aux transitions dans les soins chez les personnes âgées

Avis

La possibilité de financement de la Commission européenne est maintenant en ligne, et la possibilité de financement des IRSC sera affichée dans RechercheNet au début du mois d’août. Dans le portail Horizon 2020, la possibilité de financement de la Commission est intitulée International cooperation in smart living environments for ageing people; ID : SC1-DTH-04-2020.

Les IRSC tiendront une séance d’information en ligne pour répondre aux questions des candidats et fournir plus de détails concernant l’admissibilité et le processus de demande. Date et heure : le 3 octobre 2019 à 11 h, heure avancée de l’Est (HAE) / 17 h, heure avancée d’Europe centrale (HAEC). S’inscrire

Les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) et la Commission européenne sont heureux d’annoncer le lancement imminent de la possibilité de financement Canada-Europe : milieux de vie intelligents adaptés aux transitions dans les soins chez les personnes âgées.

Description

Cette possibilité de financement est l’une de plusieurs offertes dans le cadre de l’initiative multi-instituts Transitions dans les soins (TS) des IRSC et vise à établir une collaboration entre des intervenants de l’Europe et du Canada dans le domaine des milieux de vie intelligents pour les personnes âgées; elle sera axée sur la conception, l’intégration et l’évaluation d’innovations en cybersanté pour surmonter les défis que pose la transition dans les soins et améliorer les résultats cliniques.

Le financement du volet canadien de l’équipe nécessite une proposition qui porte également sur un des domaines de recherche suivants ou les deux en lien avec les personnes âgées.

Secteurs d’intervention privilégiés

  • Changement de l’état de santé ou des soins : personnes dont l’état de santé présente des changements (comme la survenue d’un AVC) ou qui ont des problèmes de santé chroniques ou complexes qui s’aggravent (comme la fibrillation auriculaire). Ces personnes peuvent être transférées à plusieurs reprises à différents fournisseurs de soins de santé, établissements et unités ou changer de lieu de soins, passant par exemple du domicile à l’hôpital ou des soins communautaires aux soins de troisième ligne.
  • Populations prioritaires pour l’optimisation des transitions : les populations à risque accru durant les transitions comprennent les membres des Premières Nations, les Inuits et les Métis, les personnes des collectivités rurales ou éloignées, les personnes transgenres, les personnes intersexuées, les personnes âgées, les nouvelles populations vieillissantes (c.-à-d. les survivants de maladies qui menaient autrefois à un décès prématuré), les nouveaux immigrants et ceux qui se heurtent à des barrières systémiques, culturelles ou linguistiques.

    Remarque : La liste n’est pas exhaustive; on reconnaît que d’autres populations prioritaires présentent un risque accru durant les transitions dans les soins. D’autres populations prioritaires qui ne sont pas expressément mentionnées seront également prises en compte.

Objectif

La possibilité de financement Canada-Europe : milieux de vie intelligents adaptés aux transitions dans les soins chez les personnes âgées devrait permettre :

  • de concevoir et de mettre en œuvre des milieux de vie intelligents qui prennent en compte les difficultés liées aux TS des personnes âgées grâce à des solutions acceptables reposant sur la technologie de l’information et des communications (TIC);
  • d’améliorer les résultats cliniques, l’expérience des patients et l’efficacité, ainsi que de réduire le coût des soins dans un (1) ou plusieurs domaines de recherche ciblés concernant les personnes âgées en déterminant, en évaluant et en mettant en œuvre des milieux de vie intelligents acceptables, efficaces et fondés sur des données probantes;
  • d’établir des collaborations multidisciplinaires et transdisciplinaires et des partenariats nouveaux avec des individus et des organisations au Canada et au sein de l’UE, qui s’intéressent à la recherche transformatrice sur les TS en encourageant l’engagement, la reconnaissance et le respect des compétences de recherche en santé dans une gamme de disciplines de la santé, de domaines de recherche et de secteurs de l’industrie;
  • de démontrer la capacité à faire avancer les solutions de milieux de vie intelligents au-delà de l’étape du prototype et de les transformer en programmes de prestation de soins afin de les évaluer concrètement.

Partenaires

Le volet canadien des subventions d’équipe exigera un minimum de deux (2) partenariats au Canada, dont au moins un (1) partenaire du système de santé et un (1) partenaire pour l’innovation en cybersanté. Il est fortement recommandé que les candidats travaillent également auprès des patients, des familles, des soignants et des cliniciens.

Pour connaître les autres exigences relatives aux partenaires, notamment le nombre minimal de pays, veuillez consulter les détails de la possibilité de financement de la Commission européenne [en anglais seulement].

Admissibilité

Canada

  1. Le candidat principal désigné doit être un chercheur indépendant et doit occuper un poste dans un établissement admissible (voir les Conditions d’admissibilité pour les établissements pour connaître le processus d’admissibilité et le calendrier).
  2. L’équipe de recherche doit comprendre un candidat principal pour chacun des rôles ci-dessous (y compris le candidat principal désigné). Une même personne peut assumer plus d’un rôle.
    1. Un responsable scientifique (chercheur indépendant);
    2. Un décideur du système de santé.
  3. L’équipe de recherche doit compter un partenaire pour l’innovation en cybersanté jouant le rôle de collaborateur.
  4. Le CPD doit avoir terminé avec succès un des modules de formation sur l’analyse comparative fondée sur le sexe et le genre, accessibles en ligne par l’entremise de l’Institut de la santé des femmes et des hommes des IRSC et avoir présenté une attestation de formation (voir la section Comment faire une demande).

Europe

  1. Pour de plus amples renseignements sur les critères d’admissibilité, veuillez consulter la possibilité de financement de la Commission européenne [en anglais seulement].

Fonds disponibles

IRSC

  • Le montant total disponible pour le volet canadien de l’équipe alloué par les IRSC est de 1 920 000 $ CA, un montant suffisant pour financer un maximum de deux (2) subventions.
  • Le montant maximal par subvention des IRSC est de 240 000 $ par année pendant un maximum de quatre (4) ans, pour un total de 960 000 $ par subvention.

    Remarque : Les candidats canadiens doivent obtenir des contributions partenariales correspondant à au moins 30 % de la valeur totale de la subvention demandée, dont au moins la moitié (soit 15 %) est une contribution en espèces (c.-à-d. que 288 000 $ au total par subvention doivent provenir de partenaires, dont une contribution minimale en espèces de 144 000 $), pour une valeur totale pouvant atteindre 1 248 000 $ par subvention sur quatre (4) ans.

Commission européenne

  • Une somme de 4 millions d’euros sera réservée aux propositions axées sur une collaboration avec le Canada.
  • La Commission considère que les propositions demandant une contribution de l’UE de l’ordre de 2 à 4 millions d’euros permettraient d’examiner adéquatement cette question. Néanmoins, ces conditions n’excluent pas la présentation ni la sélection de propositions demandant des sommes différentes. La participation des PME est encouragée.

Calendrier prévu

Subvention d’équipe

Lancement de l’appel dans RechercheNet août 2019
Séance d’information pour les candidats 3 octobre 2019 à 11 h (HAE)
Date limite de présentation des demandes 22 avril 2020
Avis de décision 1er septembre 2020
Début du financement 1er janvier 2021

Outil d’établissement de liens

Afin de faciliter la formation d’équipes de collaboration internationales, nous vous encourageons à utiliser l’Outil d’établissement de liens des IRSC ou l’outil de recherche de partenaires de la CE, qui offre aux chercheurs la possibilité de chercher des partenaires et de présenter leur expertise à la communauté. Il s’agit d’une étape facultative du processus de demande qui ne confère aucun avantage aux candidats.

Coordonnées

Pour obtenir des directives sur la façon de soumettre une proposition dans le cadre de la possibilité de financement de la Commission européenne, consultez le manuel en ligne de l’initiative Horizon 2020 [en anglais seulement].

Pour toute question relative à cette possibilité de financement dans RechercheNet :

Centre de contact des IRSC
Téléphone : 613-954-1968
Numéro sans frais : 1-888-603-4178
Courriel : soutien@irsc-cihr.gc.ca

Mise en garde : L’information contenue dans la présente annonce est sujette à des modifications et n’engage pas les IRSC ou la Commission européenne relativement aux exigences ci-dessus. La version définitive de la possibilité de financement sera publiée sur le site Web de la Commission européenne et dans la base de données sur les possibilités de financement des IRSC, RechercheNet.

Date de modification :