Message du président : décision définitive au sujet du Programme de subventions Fondation

15 avril 2019

Les IRSC ont créé le Programme de subventions Fondation dans l’intention de soutenir les chercheurs couronnés de succès dans les programmes de subventions ouverts, et ce, dans les quatre thèmes de la recherche en santé. Les IRSC souhaitaient alors laisser aux chercheurs la latitude voulue pour suivre des pistes de recherche nouvelles et novatrices, ainsi que pour former et encadrer la prochaine génération de chercheurs. La création de ce programme a représenté pour les IRSC une mesure audacieuse qui, nous le savons, a permis de financer des recherches exceptionnelles.

Comme ils se veulent une organisation d’apprentissage, les IRSC veillent à évaluer leurs programmes et à fonder leurs décisions sur des données probantes pour déterminer la voie à suivre. Or, après avoir mené à terme quatre concours de subventions Fondation, une analyse critique des données a révélé des doutes importants. En particulier, des données font état de conséquences involontaires sur la répartition du financement au sein du Programme de subventions Fondation qui ne sont pas évidentes dans le Programme de subventions Projet (et qui étaient absentes du précédent Programme ouvert de subventions de fonctionnement). De plus, le processus d’évaluation par les pairs du programme n’est pas conforme à notre engagement renouvelé à l’égard des réunions en personne et n’a pas permis de réduire le fardeau des évaluateurs, comme prévu au départ.

Nous avons conclu qu’il ne suffirait pas d’apporter des modifications à la conception du Programme pour corriger ces problèmes. Par conséquent, le concours de subventions Fondation de 2018-2019 (en cours) sera le dernier du Programme.

La décision de mettre fin au Programme de subventions Fondation n’a pas été prise à la légère; elle découle en fait d’un long processus au cours duquel nous avons tenu compte d’un vaste éventail d’opinions, notamment le comité d’évaluation du Programme de subventions Fondation, qui a été formé à la fin de 2017 et qui a recommandé d’apporter des modifications importantes au Programme tout en le conservant. Nous nous sommes également largement appuyés sur l’expérience et les observations des directeurs scientifiques des instituts, la discussion sur le Programme de subventions Fondation et les diverses options offertes revenant régulièrement à l’ordre du jour des réunions de notre conseil scientifique. Pendant des mois, nous avons examiné attentivement la rétroaction des délégués universitaires ainsi que les commentaires issus des échanges tenus entre le milieu de la recherche et mon prédécesseur, le Dr Rod McInnes, lors d’une tournée pancanadienne des universités en 2017. Enfin, nos délibérations avec le conseil d’administration (CA) des IRSC ont pris forme lorsqu’un consensus a commencé à se dessiner au sein du conseil scientifique. En effet, après avoir étudié toutes les données dans le détail, les membres du CA ont finalement décidé (à l’unanimité) d’entériner la recommandation de la haute direction, à savoir mettre un terme au Programme.

Cette décision est le fruit d’un immense effort d’équipe, et je suis convaincu que c’est la bonne solution pour la grande communauté des IRSC.

Nous sommes résolus à réduire les perturbations au minimum et à faciliter le plus possible la réintégration sans heurts des titulaires d’une subvention Fondation au Programme de subventions Projet. J’insiste donc sur certains points importants pour les titulaires et les candidats actuels du Programme de subventions Fondation.

  • Cette décision n’aura aucune incidence sur le concours de 2018–2019 (en cours). Les candidats sélectionnés au concours de 2018-2019 recevront leur subvention Fondation intégralement, et le budget disponible pour le concours n’a pas changé. La date prévue de l’avis de décision demeure le 16 juillet 2019.
  • La situation des personnes qui détiennent actuellement une subvention Fondation restera exactement la même, et leur financement ne sera pas réduit. Nous avons élaboré un plan de transition pour faire en sorte qu’au terme de leur subvention Fondation, les titulaires puissent réintégrer graduellement le Programme de subventions Projet de façon juste et opportune, tout en tenant compte de l’impact sur le système dans son ensemble. Plus tôt aujourd’hui, les IRSC ont contacté les titulaires actuels d’une subvention Fondation et collaboreront avec eux au cours des prochains mois afin de veiller à leurs besoins particuliers.

Nous reconnaissons que le milieu de la recherche attendait depuis un certain temps une décision au sujet du Programme de subventions Fondation, mais nous savons aussi que cette nouvelle risque à présent de susciter d’autres questions. C’est pourquoi je vous invite à vous inscrire au webinaire « Demandez-moi n’importe quoi », qui aura lieu le 16 avril 2019, avec Adrian Mota, vice-président associé aux programmes de recherche des IRSC.

La prochaine étape pour nous consistera à parler de l’avenir, car nous avons maintenant l’occasion de réinvestir les ressources prévues pour continuer à soutenir le Programme de subventions Fondation. Notre processus de planification stratégique débutera officiellement très bientôt, et j’espère que nous serons en mesure d’entretenir un dialogue constructif d’envergure nationale sur les moyens dont disposent les IRSC pour exercer un impact favorable sur le cycle de vie d’une carrière scientifique et faire du Canada un endroit de choix pour réaliser des recherches dans le domaine de la santé.

Pour le moment, je m’engage d’abord et avant tout à ce que le budget annuel du Programme de subventions Projet ne soit pas réduit dans le cadre de l’exercice de planification stratégique des IRSC. Comme vous le savez, les IRSC ont délibérément investi tous les fonds du budget de 2018 dans ce programme, ce qui explique en partie que le budget annuel de ces concours (à raison de deux par année) soit passé à 550 M$. Notre plan actuel est d’investir la majeure partie du budget initial du Programme de subventions Fondation dans le Programme de subventions Projet au cours des prochains exercices financiers.

Pour nous aider à déterminer les besoins futurs au chapitre des ressources des programmes, notre planification stratégique nous permettra de discuter des failles très réelles dans le système canadien et des moyens d’y remédier. Par exemple, trois grands défis pour le secteur de la recherche en santé sont dégagés dans le Plan d’action stratégique des IRSC pour la formation, et il est devenu évident que nous ne pourrons nous y attaquer efficacement sans un investissement accru. Nous devons en outre élargir la conversation de sorte à y inclure diverses formes de développement des capacités à tous les stades de la carrière, afin que nous puissions soutenir les meilleurs et les plus brillants chercheurs tout au long de leur carrière. Je ne doute pas que d’autres points de pression méritent également notre attention, et je serai ravi d’en discuter avec vous sous peu.

Je me réjouis à la perspective d’amorcer ce prochain chapitre aux IRSC, et j’espère qu’il en est de même pour vous.

Sincères salutations,

Michael J. Strong, M.D., FRCPC, MACSS, FAAN
Président des IRSC

Liens connexes

Date de modification :